Boeuf bourguignon

Boeuf bourguignon

La recette du boeuf bourguignon de Guy, le papa de Laure-Anne, c’est avoir du temps devant soi pour la marinade de la viande et des légumes. On n’improvise pas un boeuf bourguignon sur le moment ; ça se prévoit, ça se projette à l’avance et c’est là tout le plaisir. On sort, pour l’occasion, sa plus belle cocotte ou son plus beau faitout et on ne lésine pas sur la quantité car s’il y a des restes, c’est tant mieux ! Le boeuf bourguignon c’est encore meilleur réchauffé !
 
Minimalistes au niveau des ingrédients, on ne met pas de lardons, de champignons comme dans certaines versions et pour l’accompagnement, on avoue avoir une préférence pour des pâtes fraîches. Cependant, libre à vous de préférer du riz, pommes de terre, autres pâtes… Le boeuf bourguignon n’est pas difficile, ça reste un plat en sauce qui se marie facilement.
 
Pour le choix du vin de cuisson, nous sommes partis sur une bouteille de la Vallée du Rhône (Ju de Vie) plutôt puissante qui va avoir pour particularité d’apporter un goût plutôt fort à la viande. Pas de vraie règle à ce niveau là, tous les vins rouges peuvent fonctionner, même un beaujolais mais il faut juste savoir que plus le vin sera puissant (type Côte du Rhône, par exemple) plus votre viande aura un goût fort, presque faisandée. Si besoin, faites-vous conseiller par un caviste ou votre boucher.
 
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Repos au frais : 1 day
Portions : 4 personnes

Ingrédients

  • 600 g paleron de boeuf
  • 1 ou 2 carottes
  • 1 gros oignon (ou 2 petits)
  • 1 bouteille de vin rouge
  • 3 ou 4 feuilles laurier (ou un bouquet garni)
  • 3 bonnes c. à soupe farine
  • sel et poivre
  • Huile
  • 1 carreau chocolat noir (optionnel)

Instructions

  • Découper la viande en gros cubes.
  • Émincer l'oignon puis tailler les carottes grossièrement (si vous préférez une cuisson al dente) ou plus finement (si vous les voulez fondantes).
  • Mettre la viande, les légumes et les feuilles de laurier dans votre faitout puis verser la bouteille de vin jusqu'à avoir recouvert la viande. Laisser mariner au frais pendant 24h – ça parfumera et attendrira la viande.
  • Égoutter la viande et les légumes, mais conserver le vin pour la cuisson à venir.
  • Saisir les morceaux de viande à feu vif avec un bon filet d'huile durant 2/3 min (pour attendrir la viande et libérer les sucs qui relèveront le goût de la sauce). Remettre les légumes et le laurier puis assaisonner de sel et de poivre.
  • Saupoudrer de farine, remuer et laisser cuire encore 1/2 min (on appelle cette importante étape – singer la viande. C'est la farine qui va aider à obtenir une sauce liée).
  • Verser le vin rouge, mais ne pas remettre la même quantité que pour la marinade. S'arrêter lorsque les morceaux de viandes sont recouverts de moitié, environ.
  • Couvrir et laisser mijoter à feux doux pendant 20 minutes.
  • A quelques minutes de la fin de cuisson, vérifier l'assaisonnement et si besoin, ajouter sel et poivre.
    Si la sauce semble trop liquide, encore trop alcoolisée, pas assez nappante ; retirer le couvercle pour accélérer la réduction ou ajouter un carreau de chocolat noir.
  • Au bout de 20 min, vérifier la cuisson de la viande et si besoin, relancer 5/10 min de plus.
  • En parallèle, lancer la cuisson de vos pâtes ou autres accompagnements.
  • Servir le tout bien chaud dans un plat creux avec du bon pain pas loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Evaluation de la recette